Histoire 1983 – 25 juillet 2000

Synthèse de la période

De 1983 à 2000. Une exploitation Concorde rentable. Concorde devient un avion de ligne “presque” normal. Le concept de ligne régulière étant un échec, mis à part le 7/7 sur New-York, les deux Compagnies lancent alors les vols spéciaux (ou charter), allant du baptême supersonique à la croisière autour du monde. Ils permettront d’équilibrer positivement les comptes et ce jusqu’en 2000.

Bilan 1983-1986. Au total des 4 années 83 – 86, le compte d’exploitation Air France Concorde est positif de 38 millions € (261 millions de Francs 2000). Soit 10m€ par an (65mF 2000). Néanmoins, si l’on examine le bilan financier global au niveau de la France, avec les frais d’amortissement et les frais financiers que continue à prendre en charge l’état français, le bilan global du programme est une perte annuelle inférieure à 30m€ (210mF 2000) (Le dossier vérité du Concorde. Claude-Alain Sarre).

Bilan technique. L’exploitation confirme que Concorde est techniquement réussi. Il assure une ligne régulière avec une excellente régularité et sillonne le globe. Les deux exploitants n’hésitent pas à lui confier des missions de confiance comme les charters tours du monde et, en France, les vols présidentiels au long cours.

1989 – 2000. Réflexions sur un futur supersonique. A partir des années 90, la question se pose du remplaçant de Concorde. En novembre 89, l’ANAE (Académie Nationale de l’Air et de l’Espace) organise un « Symposium européen sur l’avenir du transport aérien à grande vitesse ». Comme tout symposium il ne débouche sur rien de tangible. Le seul vrai projet successeur de Concorde est, après 1990, un projet conjoint Aérospatiale – BAe (British Aerospace) qui met en commun les études de l’ATSF (Avion de Transport Supersonique Futur) d’Aérospatiale et celles de l’AST (Advanced Supersonic Transport) de BAe. En l’appelant Alliance, on obtient vraiment, avec 30 ans d’écart, le Concorde du 21ème siècle. Avec le lancement, au milieu des années 90, du programme A380, on n’en parlera plus. Aujourd’hui, seuls quelques projets assez peu réalistes d’avions supersoniques d’affaires perdurent.

Concorde into the millenium ? En approchant de l’an 2000 et prenant conscience que Concorde n’aura pas de successeur, les deux Compagnies « supersoniques » engagent, chacune de leur côté, des programmes permettant de prolonger au maximum l’exploitation de leurs Concorde. Certains parlent de poursuivre jusqu’en 2015 mais c’est sans compter avec l’accident du 25 juillet 2000.

25 juillet 2000, en fin d’après-midi, le Sierra Charlie s’écrase au décollage de Roissy, faisant 113 victimes. La remise en ligne prend 16 mois mais l’accident signe la fin de l’exploitation des vols commerciaux supersoniques car les passagers haute-contribution ne reviendront pas. Concorde a perdu son aura.

Quelques vols et événements remarquables de la période

20 au 23 mai 1983 : A l’initiative du Commandant Pierre Plisson, le Rotary Club d’Issoire affrète le F-BVFF au profit d’Aviation sans frontières et Médecins sans frontières : Paris – Clermont-Ferrand – Casablanca – Clermont-Ferrand – Paris.

28 mai 1983 : Premier vol présidentiel de François Mitterrand qui se rend au Sommet de Williamsburg à bord du F-BVFC. Le Concorde se pose sur la base de Langley. A l’occasion des vols présidentiels, un Officier Pilote de Ligne supplémentaire formé aux échanges radio en relation avec la mission du Président assure les fonctions de radionavigant.

5 juin 1983 : Le Concorde F-BVFC participe au meeting aérien de Charleroi Gosselies. Au cours de ce meeting, le Boeing spécial de la NASA, surmonté de la navette spatiale survole l’aéroport à basse altitude.

30 juin 1983 : Le coefficient de remplissage est de 59 % pour le 1er semestre 1983, il n’était que de 53.4 % en 1982.

18 août 1983 : Le ministère des transports prend la décision de maintenir l’exploitation de la ligne Paris – New York en Concorde pour l’année 1984. Cette décision implique la formation de nouveaux équipages.

9 septembre 1983 : De jeunes handicapés de Vichy participent, grâce au Rotary Club d’Issoire et Aviation sans frontières, aux vols Vichy – Monastir – Clermont-Ferrand.

27 septembre 1983 : Voyage officiel de François Mitterrand à New York, afin d’y prononcer un discours à l’ONU.

14 octobre 1983 : Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny rentre à Abidjan en Concorde, le F-BVFC rentre à vide à Roissy.

31 décembre 1983 : Le bénéfice d’exploitation de Concorde s’élève à 28.000.000 FF pour l’année 1983 avec un coefficient de remplissage d’environ 60 %. Jusqu’à la fin de l’année 1983, l’Etat a participé jusqu’à 90% du déficit d’exploitation de Concorde. A partir de 1984, le bénéfice doit être partagé par moitié avec l’Etat.

21 au 29 mars 1984 : Voyage officiel de François Mitterrand qui se rend à Washington (Base d’Edwards) à bord du F-BVFA. Paris – Base d’Andrews – New York – Paris.
AF 100F est l’indicatif d’un vol présidentiel lorsque le Président est à bord, AF 900F lorsqu’il n’est pas à bord.

27 mars 1984 : British Airways inaugure un service régulier entre Londres et Miami.

30 mars 1984 : British Airways est propriétaire des 7 Concorde qu’elle utilise. Cet achat qui est réalisé pour un montant de 16.5 millions de £, dispense la compagnie de reverser 80 % des bénéfices d’exploitation de ses Concorde.

23 avril 1984 : Le F-BVFB est le premier Concorde à se poser en Autriche. La société Sommer Riesen, qui affrète l’appareil à l’occasion du Festival de Salzbourg, organise deux boucles.

12 au 20 mai 1984 : Le Groupe Olivetti offre une semaine en Concorde aux dirigeants des grandes banques italiennes. Après 2 pannes au départ, le F-BTSD est remplacé par le F-BVFA pour cette tournée Paris – Milan – Paris – New York – La Barbade – New York – Paris puis Paris – New York – La Barbade – Casablanca – Milan – Paris pour un second groupe.

20 mai 1984 : Vol effectué (F-BVFA) à l’occasion de la Fête de l’Air de Lesquin, organisé par l’Ecole Supérieure de Commerce de Lille et le club aérien Lille-Métropole.

14 au 15 juillet 1984 : Pour fêter le 450ème anniversaire de la découverte du Québec par Jacques Cartier, le F-BVFB se rend à Québec et Montréal.

2 août 1984 : Pour la première fois, un Concorde (F-BVFB) transporte des passagers à Cayenne via Dakar pour assister au départ d’une fusée Ariane (Xème lancement de la fusée Ariane III).

1er septembre 1984 : A l’occasion de la fête aérienne AIR 84 de Klagenfurt, le F-BVFB effectue deux vols de démonstration.

17 septembre 1984 : Le groupe hôtelier Sands affrète le F-BVFB afin d’effectuer la liaison Atlantic City – Nice.

1er octobre 1984 : Dans le cadre de la quinzaine française de Berlin, les magasins Kadewe affrète le F-BVFA. Industriels de l’agro-alimentaire, personnalités de la gastronomie française et journalistes berlinois sont partie des passagers.

14 octobre 1984 : Le F-BTSD se rend à Linz où il effectue deux vols de démonstration.

26 octobre 1984 : A l’occasion de la Fête Nationale de l’Autriche, le F-BVFF se rend à Vienne.

2 novembre 1984 : Le F-BVFF se rend à Delhi via Dubaï, afin qu’une délégation française puisse assister aux obsèques d’Indira Ghandi. Retour le 4 novembre via Koweït.

8 au 13 décembre 1984 : Voyage officiel de François Mitterrand en Afrique. Paris – Kinshasa – Kigali – Bujumbura – Bangui – Marseille – Paris. Le Président de la République n’effectue pas le dernier tronçon de ce parcours et reste à Marseille pour rencontrer Gaston Defferre.

31 décembre 1984 : La ligne Paris – New York en 1984, c’est :
– 773 vols
– 45 054 passagers
– 61.5 % de remplissage

Bénéfice d’exploitation de la division Concorde en 1984 : 63.4 millions de FF.

22 janvier 1985 : La société Texaco affrète le F-BVFA pour un vol spécial Paris – Bruxelles – Dakar – Paris.

8 février 1985 : L’Aérospatiale affrète le F-BVFF afin de transporter 21 membres représentant les 21 pays de la ligue arabe ainsi que 18 ministres et secrétaires d’Etat pour assister au lancement de la fusée Ariane qui mettra en orbite le satellite Arabsat.

19 avril 1985 : 599ème et dernier vol du F-WTSB. Basé à Châteauroux depuis le 14 mars 1984, l’Aérospatiale décide de faire revenir le Concorde 201 en raison des coûts de stockage trop importants.

29 avril 1985 : La société Azura affrète le F-BTSD pour un premier vol à destination de Pise.

8 juin 1985 : Le F-BTSD voyage à vide de Paris à Casablanca. Le parcours Casablanca – Milan est affrété par Garnier et l’Oréal au profit de ses vendeurs cosmétiques puis le parcours Milan – Paris par Armour Médicamenta au profit de ses vendeurs de produits pharmaceutiques.

22 juin 1985 : A l’occasion du meeting Air Tattoo 85 de Liège Bierset et Bastogne, le F-BTSD se rend à Liège.

30 juin 1985 : L’exploitation du 1er semestre 1985
– 22 396 passagers transportés sur la ligne Paris – New York
– 2 286 passagers transportés lors des vols spéciaux
– coefficient de remplissage : 62.3 %

1er juillet 1985 : L’Agence Spatiale Européenne affrète le Concorde F-BVFF pour le lancement de la sonde spatiale Giotto qui s’envole le 2 juillet. Giotto s’arrêtera d’émettre le 23 juillet 1992.

7 septembre 1985 : A l’occasion du Meeting Aérien de Doncaster, le F-BTSD se rend sur la base de Finningley.

12 au 14 septembre 1985 : Voyage officiel de François Mitterrand à Kourou (pour le 15ème tir d’Ariane) et à Mururoa. Paris – Dakar – Cayenne – Lima – Mururoa – Hao – Lima – Cayenne – Dakar – Paris. Ce vol mémorable a marqué tous ceux qui, de près ou de loin, y ont contribué. Etienne Dreyfous, Pierre-Louis Breil, René Duguet et Pierre Grange ont témoigné.

14 au 21 octobre 1985 : Voyage officiel de François Mitterrand au Brésil et en Colombie. Paris – Dakar – Brasilia – Rio de Janeiro – Sao Paulo – Recife – Bogota – Carthagène – Cayenne – Dakar – Paris à bord du F-BVFB.

23 au 25 octobre 1985 : Voyage officiel de Laurent Fabius, Premier Ministre qui se rend à Mururoa, à bord du F-BVFB, pour assister à l’essai nucléaire “Hero” en compagnie d’Haroun Tazieff et de Paul Quilès. Paris – Pointe à Pitre – Lima – Mururoa – Hao – Lima – Pointe à Pitre – Paris. Le Concorde F-BTSD est convoyé de New York pour assurer la réserve.

4 au 7 décembre 1985 : Voyage officiel de François Mitterrand aux Antilles Françaises. Le F-BVFF effectue la rotation Paris – Fort de France – Pointe à Pitre – Paris.

21 au 22 décembre 1985 : La société Haïti Air affrète le F-BTSD pour le premier vol New York – Haïti et retour. Une alerte à la bombe, à Port au Prince, perturbe et retarde le programme prévu en Haïti et retarde le retour vers New York.

21 janvier 1986 : Nina Ricci habille les hôtesses Concorde pour le 10ème anniversaire de sa mise en service commercial régulier.

9 au 11 février 1986 : Le F-BVFB effectue une rotation originale étayée par de nombreux petits incidents :
New York – Miami : L’escale ne précise pas le nom du pétrolier, retard de 17 minutes
Miami – Cayenne : Un groupe de passagers arrive tardivement à l’enregistrement, retard de 18 minutes
Cayenne – Rio de Janeiro : Plus de 10 mn d’attente en bout de piste. Le plan de vol, bien que transmis par télétype, n’ayant pas été reçu, l’équipage doit attendre pour obtenir la clearance.

18 mars 1986 : Premier atterrissage d’un Concorde Air France en République Démocratique d’Allemagne. Le F-BVFF se pose à Leipzig afin de permettre à ses passagers d’assister à la Foire Internationale. Le Concorde anglais, G-BOAF, arrivera le lendemain à Leipzig.

10 avril 1986 : Le F-BTSC effectue un vol subsonique, premier vol de contrôle après la grande visite de l’appareil.

14 et 15 avril 1986 : La société Star Quality affrète deux vols pour observer la Comète de Halley.

2 mai 1986 : Après plus de 41 mois en grande maintenance, le F-BTSC reprend ses vols à destination de New York.

3 au 7 mai 1986 : Voyage officiel de François Mitterrand au Sommet des pays industrialisés de Tokyo. Vol Paris – Tokyo via Novossibirsk. Sous la pression des américains, le Concorde était interdit de vol au Japon et c’est avec l’accord des japonais que les vols du Concorde ont été classés “Vol d’essai”, et c’est pour raccourcir les temps de trajet entre l’aéroport et le Centre des Conférences que les deux Concorde se sont posés sur l’aéroport de Tokyo Haneda.

24 au 25 mai 1986 : Vols affrétés par Renault, au profit de ses concessionnaires, à l’occasion de la sortie de la Renault 21. Paris – Amsterdam – Boucle à Amsterdam – Paris.

30 mai au 1er juin 1986 : La société Aircom affrète le F-BVFF à destination de Las Palmas (Lanzarote).

29 au 30 juin 1986 : La société Fujifilm affrète le F-BTSD afin de permettre aux passagers d’assister à la finale de la Coupe du monde de football. Paris – Mexico via New York à l’aller. Compte tenu du couvre-feu à New York, le retour est fait via Montréal.

2 juillet 1986 : Air France fête le 40ème anniversaire de la ligne Paris – New York. Vol spécial avec le F-BTSC.

3 au 4 juillet 1986 : La Présidence de la République affrète le F-BVFA dans le cadre de la rencontre de François Mitterrand avec Ronald Reagan. Paris – New York – Base d’Andrews – New York – Paris.

14 au 16 juillet 1986 : Pour les journées françaises de l’Exposition Universelle de Vancouver, le F-BTSC, mis en place à partir de New York, fait cinq boucles supersoniques. Un mariage est célébré lors d’une boucle.

17 au 21 août 1986 : La Fondation Weizmann des Sciences affrète le Concorde F-BVFF afin de permettre à un groupe de savants de se rendre à un congrès en Israël. New York – Paris – Haïfa – Tel Aviv – Paris – New York.

13 septembre 1986 : Le Rotary International affrète le F-BVFF dans le cadre du meeting d’Aarhus. Mise en place via Londres. Deux boucles supersoniques au départ d’Arrhus avec passage au-dessus de la Mer du Nord.

15 au 19 septembre 1986 : Visite officielle, à bord du F-BTSD, du Président de la République en Indonésie. Paris – Dubaï – Jakarta – Bali – Singapour – Koweït – Paris.

22 septembre 1986 : Peugeot affrète le Concorde F-BVFF dans le cadre de la campagne publicitaire de la Peugeot 406. Paris – Toulouse – Paris. Le F-BVFF effectue des tours de piste à Blagnac.

30 octobre 1986 : Inauguration du nouvel aéroport d’Ankara avec la participation du F-BVFF.

8 au 23 novembre 1986 : “John Player World Tour on Concorde”. Premier Tour du Monde pour British Airways avec le G-BOAF. Londres – New York – Oakland – Honolulu – Guam – Hong Kong – Bali – Colombo – Bahreïn – Le Caire – Londres.

15 novembre 1986 au 2 décembre 1986 : Premier Tour du Monde pour Air France avec le F-BVFF (Affrété par American Express Allemagne) : Paris – New York – Oakland – Honolulu – Papeete – Sydney – Jakarta – Bangkok – Colombo – Bahreïn – Paris. La Direction des Opérations Aériennes Air France mandate Michel Ferry CDB Concorde pour coordonner l’organisation du premier charter tour du monde Concorde. L’enjeu est d’importance car les dix tours du monde qu’Air France vient de signer dépendent de la réussite de cette première croisière supersonique autour de la terre. Le départ de chaque escale est prévu tous les trois jours à midi heure locale, et compte tenu du décalage vers l’est et du vol supersonique, chaque arrivée aura lieu également vers midi. Afin d’avoir une assistance pratiquement permanente, deux équipes de mécaniciens seront mobilisées, l’une à chaque départ, l’autre à chaque arrivée. L’équipe de départ devant se rendre immédiatement à l’arrivée suivante. Enfin, il partage son tour du monde avec Gérard Le Galès, son binôme à l’instruction Concorde.

1er janvier 1987 : A compter de cette date, l’Etat ne verse plus aucune compensation à Air France au titre de l’exploitation de Concorde. Air France prend en charge la totalité des frais financiers et les amortissements de tous les investissements liés à cet appareil. En revanche, Air France ne doit plus reverser à l’Etat une partie des bénéfices d’exploitation.

1er janvier 1987 : Le Concorde 201 F-WTSB, est remis officiellement à l’Académie Nationale de l’Air et de l’Espace. Il prendra place dans le futur musée Aeroscopia de Toulouse.

5 janvier 1987 : Dernier vol de Gilbert Jacob, chef de division.

8 janvier 1987 : Après avoir effectué, la veille, le vol régulier AF 001 Paris – New York, le F-BVFF est convoyé jusqu’à Oakland où il effectue 6 boucles supersoniques.

29 janvier 1987 : La société Philips affrète le Concorde F-BVFF pour un vol à destination de Tozeur.

13 février 1987 : Le F-BVFA est convoyé jusqu’à Dakar à la demande de la République du Zaïre. Le Maréchal Mobutu se rend à Rio. Retour à vide à Paris via Dakar.

20 février 1987 : La République du Zaïre affrète de nouveau le Concorde. Le F-BTSD est convoyé de Paris à Buenos Aires via Dakar. Le Maréchal Mobutu se rend à Washington via Cayenne. L’appareil rentre à vide de Washington à Paris.

20 février 1987 au 8 mars 1987 : 2ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Kuoni) : Paris -Londres – Le Caire – New Delhi – Singapour – Bali – Sydney – Nadi – Honolulu – Las Vegas – Nassau – New York – Londres – Paris.

24 au 25 février 1987 : Le F-BVFA est affrété par Renault pour se rendre à Montréal et Las Vegas.

7 mars 1987 au 24 mars 1987 : Tour du Monde British Airways “Concorde World Air Tour” avec le G-BOAF : Londres – Moscou – Le Caire – New Delhi – Hong Kong – Guam – Honolulu – Mexico – Kingston – La Barbade – New York – Londres.

21 mars 1987 : La Banque Sofinco organise un vol spécial, avec le F-BTSD, à destination de Rome Fiumicino.

24 mars 1987 : Quatre Concorde Air France à New York.

20 avril 1987 : Première visite d’un Concorde (F-BTSD) à Ibiza.

22 au 23 avril 1987 : Visite officielle de François Mitterrand au Maroc. Au retour de Marrakech, le F-BTSD fait une escale à Marseille.

14 mai 1987 : Renault Belgique offre un baptême de l’air en Concorde à 200 gagnants d’un concours. Les gagnants, qui ont pu visiter l’usine de Toulouse, ont effectué l’aller ou le retour à bord du F-BVFB.

21 mai 1987 : Quatre Concorde roulent sur les pistes de Roissy en ce 60ème anniversaire de la traversée de l’Atlantique Nord par Charles Lindbergh :
F-BTSC : Décollage, à 9 h 02, du vol AF 001 pour New York
F-BVFF : Décollage, à 9 h 17, du vol spécial AF 4765 pour Marseille
F-BVFB : Décollage, à 11 h 29, du vol spécial AF 4662 pour New York
F-BTSD : Atterrissage, à 18 h 05, du vol spécial AF 4663 en provenance de New York (Le F-BTSD a fait un passage au-dessus de la copie du Spirit of Saint Louis en bout de piste 03 du Bourget).

25 au 29 mai 1987 : Visite officielle de François Mitterrand au Canada et à St Pierre et Miquelon. Paris – Ottawa – Québec – Montréal – Regina – Toronto – Moncton – Paris à bord du F-BTSD.

5 juin 1987 : Après avoir effectué, la veille, le vol régulier AF 001 Paris – New York, le F-BVFF est convoyé jusqu’à Val d’Or puis Montréal où il effectue 4 boucles supersoniques. C’est l’Association pour le développement de l’anesthésie analgésie en régions éloignées de Val d’Or qui affrète ce vol.

20 juin 1987 : Le F-BTSD se rend pour la première fois en Corse pour effectuer des boucles supersoniques au départ de Bastia. Pendant ce temps-là, à l’occasion du 37ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, le F-BVFF survole l’aéroport du Bourget entouré par la Patrouille de France.

1er juillet 1987 : Dans le cadre du Grand Prix de Monte Carlo, la société Jet Vacatino affrète le F-BVFA qui réalise un vol direct New York – Nice.

1er au 2 juillet 1987 : Visite officielle de François Mitterrand en Finlande. Paris – Helsinki – Turku – Paris à bord du F-BTSC.

15 août 1987 au 6 septembre 1987 : 3ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par Intrav) : Dallas – Oakland – Honolulu – Papeete – Sydney – Guam – Hong Kong – New Delhi – Bombay – Nairobi – Louxor – Paris – New York – Dallas.

2 mai 1987 : Deux Concorde, le F-BVFB et le F-BVFF, se rendent à Louxor, afin que leurs passagers puissent assister à une représentation d’Aïda dans le Temple de Louxor.

1 au 4 septembre 1987 : Visite officielle de François Mitterrand à Québec afin d’assister à la Seconde Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement ayant en commun l’usage du français. Paris – Québec – Paris à bord du F-BVFA.

10 septembre 1987 au 2 octobre 1987 : 4ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par Intrav) : Dallas – Oakland – Honolulu – Papeete – Sydney – Guam – Hong Kong – New Delhi – Bombay – Nairobi – Louxor – Paris – New York – Dallas.

16 au 18 septembre 1987 : Visite de Jacques Chirac en Nouvelle Calédonie. Le F-BVFB part de Paris après le conseil des ministres. Elle fait suite au référendum d’autodétermination organisé le 13 septembre 1987 qui voit la victoire écrasante de l’option du maintien au sein de la République Française. De plus le préavis très court pour organiser ce vol a empêché la mise en place des équipages d’où le double équipage. Paris – Pointe à Pitre – Lima – Hao – Nouméa – Hao – Lima – Pointe à Pitre – Bordeaux – Paris.

30 septembre 1987 au 16 octobre 1987 : 5ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par American Express) : Paris – Santa Maria – San Juan – Mexico – Acapulco – Honolulu – Guam – Hong Kong – New Delhi – Bahreïn – Paris.

5 octobre 1987 : Concorde transporte son 1.000.000ème passager à l’occasion du vol Londres – New York.

6 au 11 octobre 1987 : Visite officielle de François Mitterrand en Argentine. Paris – Pointe à Pitre – Buenos Aires – Montevideo – Lima – Pointe à Pitre – Paris à bord du F-BTSD. A Montevideo, mise en place d’une navette spéciale !

14 au 18 octobre 1987 : F-BVFA. Vol spécial Kourou. Paris – Cologne – Dakar – Cayenne – Dakar – Cologne – Paris.

16 octobre 1987 : Mariage à bord de Concorde. Sandy Rowland épouse Tom Wineset à Mach 2.0, le pasteur Johnny Love et le commandant de bord Edouard Chemel signent l’acte de mariage.

31 octobre 1987 : Barbara Harmer devient la première femme pilote du Concorde.

6 au 7 novembre 1987 : F-BVFF, Saint Domingue … à la poursuite d’un 747. Paris – Cologne – Santa Maria – Saint Domingue – Santa Maria – Cologne – Paris.

11 au 15 novembre 1987 : F-BVFB est affrété par l’équipe de football suisse, qui doit se rendre au Portugal et à Malte dans le cadre de la qualification à l’Euro 1988. Paris – Bâle – Lisbonne – Malte – Bâle – Paris.

22 novembre 1987 : Dixième anniversaire de l’ouverture de la ligne Paris – New York. A cette occasion, le F-BTSC effectue une boucle supersonique à New York en faveur des enfants des écoles des environs de l’aéroport JFK.

25 novembre 1987 : Le F-BTSC effectue la première liaison directe entre New York et Marrakech. Escale à Santa Maria lors du retour le 29 novembre.

27 novembre 1987 au 13 décembre 1987 : 6ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par T.M.R.) : Paris – Le Caire – New Delhi – Bangkok – Bali – Sydney – Papeete – Île de Pâques – Iguassu – Rio – Dakar – Paris.

31 décembre 1987 : Depuis l’ouverture de la ligne de Rio, le 21 janvier 1976, la flotte Air France a :
– Transporté 726 871 passagers
– Un coefficient de remplissage de 57.3 %
– Parcouru 74 435 891 km
– Effectué 53 523 heures de vol
– Réalisé 12 421 vols
Le taux de remplissage sur New York est de 61.2 % et de 68.6 % sur les vols charters. Il était de 43.59 % sur les autres lignes régulières (Rio, Caracas et Washington).

20 au 29 janvier 1988 : TF1 affrète le Concorde au profit de ses annonceurs. Le F-BVFF est mis en place de Paris à Madras via Bahreïn et effectue ensuite la rotation Bali – Sydney – Darwin – Bali – Madras – Bahreïn – Paris.

7 au 9 février 1988 : Visite officielle de François Mitterrand à Djibouti et à La Réunion. Paris – Djibouti – Saint Denis de la Réunion – Djibouti – Paris à bord du F-BVFF.

11 février 1988 : Vol présidentiel du Maréchal Mobutu Sese Seko qui rentre à Bangui après un séjour à Nice. Convoyage à vide entre Paris et Nice, ainsi que pour le retour Bangui – Paris.

20 février 1988 au 9 mars 1988 : 7ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Kuoni) : Paris – Santa Maria – Orlando – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Sydney – Bali – Singapour – New Delhi – Le Caire – Paris.

22 au 26 février 1988 : Vol spécial New York – Atlantic City – San Juan avec le F-BVFA. Le retour se fait via Pointe à Pitre.

6 au 7 avril 1988 : Hapag Lloyd affrète le F-BVFB. Convoyage de Paris à Cologne, puis Cologne – Santa Maria – La Barbade – Santa Maria – Cologne et retour à vide à Paris.

7 avril 1988 au 29 avril 1988 : 8ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Intrav) : Dallas – Oakland – Honolulu – Papeete – Sydney – Guam – Hong Kong – New Delhi – Bombay – Nairobi – Louxor – Paris – New York – Dallas.

9 au 12 avril 1988 : Gefco affrète le F-BVFA pour se rendre à Nassau via Santa Maria. Retour le 12 par la même route.

14 avril 1988 : Incentive AGV Cormorano affrète le F-BVFB pour un vol spécial Milan – Paris – New York. Convoyage à vide entre Paris et Milan.

16 avril 1988 : Vol affété par la Présidence de la République du Zaïre, afin que le Maréchal Mobutu Sese Seko rentre à Bangui au départ de Nice. Convoyage à vide entre Paris et Nice, puis de Bangui à Paris.

23 au 27 avril 1988 : Trois vols spéciaux sont affrétés pendant cette semaine
F-BVFB à Venise le 23 avril
F-BVFB à Rome le 24 avril
F-BTSD à Djerba le 27 avril

7 mai 1988 : Premier vol à destination de Saint Jacques de Compostelle à bord du F-BVFF, affrété par Caixa Galicia. Retour le jour même.

15 mai 1988 : Vol affrété Schaerer afin de permettre à ses clients suisses d’assister au Grand Prix de Monaco de Formule 1. Vol Bâle Mulhouse – Nice – Bâle Mulhouse à bord du F-BTSD. Convoyage à vide entre Paris et Bâle Mulhouse puis lors du retour entre Bâle Mulhouse et Paris.

19 au 22 mai 1988 : Le F-BVFF est affrété dans le cadre de la commémoration du 70ème anniversaire de l’US Postal Service et participe à l’Exposition Aérospatiale de San Diego. L’appareil est convoyé le 18 à partir de New York. Un bureau temporaire postal est installé à bord pendant les sept boucles supersoniques réalisées au-dessus de l’océan Pacifique. Retour à New York du 23 au 24 mai, via Philadelphie.

29 mai 1988 : Le Rotary du Danemark affrète le F-BVFF qui vient effectuer des boucles supersoniques à Aalborg.

17 juin 1988 : Rémy Martin affrète le F-BVFB au profit de ses meilleurs revendeurs. Comportement désagréable des passagers qui oblige le commandant de bord à rédiger un rapport.

24 au 25 juin 1988 : La station radio californienne KZAP affrète le Concorde F-BVFB pour fêter son 20ème anniversaire. Paris – New York – Sacramento – New York – Paris.

7 au 17 juillet 1988 : Le F-BVFB est convoyé de Paris à Vancouver via New York. Il se rend ensuite à Anchorage où il effectue une boucle supersonique le 9 juillet. Le 11 juillet, il se pose à Honolulu après avoir fait escale à Vancouver. Il réalise deux boucles supersoniques à Honolulu avant de revenir à Paris, via Vancouver et New York.

26 août 1988 : Le F-BVFC décolle pour New York avec une cabine entièrement refaite par le décorateur Pierre Gautier-Delaye.

1er septembre 1988 au 21 septembre 1988 : 9ème Tour du Monde avec le F-BVFB (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Oakland – Honolulu – Papeete – Sydney – Guam – Hong Kong – New Delhi – Louxor – Paris – New York.

25 au 26 septembre 1988 : Vol effectué dans le cadre de l’opération “Saturne contre le cancer” avec le F-BVFB. Paris – Madrid – Strasbourg – Paris.

28 au 30 septembre 1988 : Visite officielle de travail de François Mitterrand à l’ONU et à Washington. Paris – New York – Base d’Andrews – New York – Base d’Andrews – Paris à bord du F-BVFF.

2 au 19 octobre 1988 : Tour du monde British Airways avec le G-BOAG : Londres – New York – Dallas – Oakland – Honolulu – Nadi – Sydney – Guam – Hong Kong – Dacca – New Delhi – Abu Dhabi – Le Caire – Londres.

23 octobre au 9 novembre 1988 : Tour du monde British Airways avec le G-BOAG : New York – Dallas – Oakland – Honolulu – Nadi – Sydney – Guam – Hong Kong – Dacca – New Delhi – Abu Dhabi – Le Caire – Londres – New York.

5 novembre 1988 au 25 novembre 1988 : 10ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Kuoni) : Paris – Dakar – Rio – Lima – Mexico – Acapulco – Honolulu – Papeete – Nadi – Guam – Kuala Lumpur – Abu Dhabi – Le Caire – Paris.

22 novembre 1988 au 9 décembre 1988 : 11ème Tour du Monde avec le F-BTSC (Affrété par American Express) : Paris – Dakar – Rio – Foz de Iguazu – Santiago – Lima – Acapulco – Honolulu – Papeete – Nadi – Guam – Chiang Mai – Bangkok – Madras – Sanaa – Louxor – Le Caire – Paris.

25 au 28 novembre 1988 : Visite officielle de François Mitterrand en U.R.S.S. Paris – Moscou (900 F) Baïkonour – Paris à bord du F-BVFB.

19 au 20 décembre 1988 : Vol présidentiel du Maréchal Mobutu Sese Seko qui rentre à Gbadolite, à bord du F-BTSC, après un séjour à Nice. Convoyage à vide entre Paris et Nice, ainsi que le retour Gbadolite – Bangui – Marseille – Paris.

31 décembre 1988 : Vol présidentiel de Félix Houphouët-Boigny à bord du F-BVFF. Paris – Abidjan – Paris.

31 décembre 1988 : Depuis l’ouverture de la ligne de Rio, le 21 janvier 1976, la flotte Air France a :
– Transporté 788 039 passagers
– Un coefficient de remplissage de 57.6 %
– Parcouru 84 627 381 km
– Effectué 57 133 heures de vol
– Réalisé 13 413 vols
Le taux de remplissage sur New York est de 61 % et de 70.7 % sur les vols charters.

31 janvier au 4 février 1989 : Visite officielle de François Mitterrand en Inde. Paris – Dubaï – New Delhi – Bombay – Dubaï – Paris à bord du F-BTSC.

11 au 12 février 1989 : Vol présidentiel du Maréchal Mobutu Sese Seko qui rentre à Gbadolite, à bord du F-BTSC, après un séjour à Nice. Convoyage à vide entre Paris et Nice, ainsi que le retour Gbadolite – Bangui – Paris.

19 au 21 février 1989 : Vol présidentiel du Maréchal Mobutu Sese Seko qui se rend à Tokyo aux obsèques de l’Empereur Hiro-Hito, à bord du F-BTSC. Paris – Djibouti – Mombasa – Madras – Hong Kong. Le F-BTSC rentrera à vide à Paris, via Bangkok et Bahreïn. Quant au Maréchal Mobutu, il utilisera son Boeing 707 personnel pour rejoindre Tokyo et rentrer à Bangui.

22 au 25 février 1989 : Visite officielle de travail de François Mitterrand qui se rend aux obsèques de l’Empereur du Japon Hiro-Hito. Paris – Novossibirsk – Tokyo – Novossibirsk – Paris à bord du F-BVFC.

2 au 3 mars 1989 : Pour célébrer le 20ème anniversaire du premier vol d’un Concorde l’agence de voyages Goodwood affrète 2 Concorde :
G-BOAE qui effectue une rotation Londres – Toulouse – Londres
F-BTSD qui réalise les vols Paris – Londres – Toulouse – Londres – Paris. Lors du décollage de Toulouse, les observateurs remarquent que le SD crache des escarbilles. En fait il s’agit de quelques ailettes de turbine qui obligeront l’équipage à couper le moteur sur le vol retour vers Paris et à rester en subsonique. En revanche, au décollage de Londres la panne moteur a bien eu lieu et le retour est effectué en subsonique.

5 mars 1989 : Le F-BTSC se rend à Abidjan afin de conduire le Président Félix Houphouët-Boigny qui vient en France pour une visite officielle.

1er au 23 avril 1989 : Départ du “Concorde World Air Cruise” à bord du G-BOAF. C’est le premier tour du monde, affrété par l’agence Lorraine Travel, dont toutes les étapes sont supersoniques. Londres – New York – Acapulco – Oakland – Honolulu – Tahiti – Christchurch – Sydney – Perth – Colombo – Mombasa – Capetown – Monrovia – Londres.

16 avril 1989 : Le F-BVFA est affrété par le Smithsonian Institute pour commémorer le bicentenaire des révolutions américaines et françaises. Le Concorde transporte la plaque de bronze de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen et un exemplaire de la Constitution de 1791, il porte sur son fuselage, les trois oiseaux tricolores dessinés par Folon, emblème officiel de la Mission du Bicentenaire.

1er mai 1989 : Convoyage du F-BTSC de Paris à Saint Denis de la Réunion via Djibouti, en prévision du vol du Pape Jean Paul II.

2 mai 1989 : Vol papal de Saint Denis de la Réunion à Lusaka puis retour à Saint Denis de la Réunion en fin d’après-midi. Retour le 3 mai à Paris via Djibouti et Le Caire.

19 au 21 mai 1989 : Visite officielle de François Mitterrand au Canada et aux Etats Unis. Paris – Ottawa – Boston à bord du F-BVFC. Le Concorde présidentiel bénéficie d’une autorisation spéciale pour se poser à Boston Logan, cet aéroport ne figurant pas sur la liste des aéroports américains autorisés à Concorde.

24 au 26 mai 1989 : François Mitterrand se rend à Dakar, à bord du F-BVFC, pour assister au 3ème sommet des pays ayant en commun l’usage du français.

29 au 30 mai 1989 : Le Maréchal Mobutu Sese Seko qui a participé, à Dakar, à la réunion des pays qui ont en commun l’usage du français rentre à Gbadolite à bord du F-BVFC. Convoyage à vide de Paris à Dakar et de Gbadolite à Paris via Bangui.

16 au 17 juillet 1989 : Après avoir été aux Fêtes du Bicentenaire de la Révolution, le Maréchal Mobutu Sese Seko rentre à Gbadolite à bord du F-BTSD. Convoyage à vide de Gbadolite à Paris via Bangui.

1er septembre 1989 : Début de la grande visite du F-BVFA. Il ne reprendra les airs que le 4 août 1990 par un vol spécial Paris – Londres – Paris.

6 septembre 1989 au 28 septembre 1989 : 12ème Tour du Monde avec le F-BVFC (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Papeete – Sydney – Guam – Hong Kong – Chiang Mai – Bangkok – New Delhi – Bombay – Nairobi – Djeddah – Paris – New York.

26 septembre 1989 : Vol spécial Madrid – Londres – Madrid à bord du F-BVFB au profit de la société Baccardi. Convoyage à vide et retour à vide entre Paris et Madrid.

27 septembre 1989 : Lors du vol AF 002, le B-FVFC perd une porte de structure sur la jambe de train. L’absence de cette trappe ne pose pas de problème pour l’atterrissage.

1er octobre 1989 : Boucle supersonique organisée pour le 20ème anniversaire du premier vol à Mach 1. Un bureau de poste temporaire est installé à bord du F-BTSD.

7 octobre 1989 : Après avoir prononcé, le 4 octobre, un discours à l’ONU, le Maréchal Mobutu Sese Seko rentre à Paris à bord du F-BVFB. Convoyage à vide entre Paris et New York le 6 octobre.

8 octobre 1989 au 25 octobre 1989 : 13ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par Kuoni) : Paris – New York – New Orleans – Houston -Oakland – Honolulu – Guam – Hong Kong – Bangkok – New Delhi – Mascate – Le Caire – Paris.

20 octobre 1989 : Le Maréchal Mobutu Sese Seko et la citoyenne Bobo Ladawa rentrent à Gbadolite à bord du F-BVFB. Il s’agit du premier vol direct entre Paris et Gbadolite. A l’arrivée, le Maréchal Mobutu Sese Seko, élève Edouard Chemel au grade d’officier dans l’Ordre National du Léopard, en présence de son Excellence l’Ambassadeur de France au Zaïre. Edouard Chemel, qui prendra sa retraite dans 5 jours, a été le commandant de bord privilégié du Maréchal Mobutu Sese Seko (23 vols).

16 décembre 1989 : Voyage officiel de François Mitterrand qui se rend à Saint Martin pour rencontrer George Bush. Paris – Saint Martin – Pointe à Pitre – Paris. Le F-BVFF rentre à vide de Saint Martin à Paris.

24 décembre 1989 : Le Sierra Delta emporte un virtuel “ruban bleu” sur New York – Paris en parcourant la distance en moins de 3 heures. Bien qu’officieux, il faut considérer le temps de vol de 2 heures 59 minutes et 40 secondes comme le record de vitesse entre New York Kennedy et Paris CDG. Il est raconté par Alain Baron “Le Ruban bleu de Noël” et Didier Le Chaton qui était pilote sur le vol “Récit d’un record de vitesse”.

27 au 28 décembre 1989 : La société Monark affrète le F-BTSC pour le vol spécial Paris – Dakar – Sao Paulo – Rio de Janeiro – Dakar – Paris.

30 décembre 1989 au 2 janvier 1990 : Un vol pas comme les autres !

31 décembre 1989 : La ligne Paris – New York a réalisé, avec 46 506 passagers transportés, un coefficient de remplissage de 64,4 % en 1989. Par ailleurs 187 vols spéciaux ont été effectués au cours de cette année.

15 au 16 janvier 1990 : Africatours affrète le F-BTSC à l’occasion de l’arrivée du rallye Paris – Dakar.

19 au 24 février 1990 : Voyage officiel de François Mitterrand en République Islamique du Pakistan et en République Populaire du Bangladesh. Paris – Bahreïn – Islamabad – Dacca – Bahreïn – Paris à bord du F-BVFF.

14 mars au 7 avril 1990 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAF. Londres – New York – Acapulco – Las Vegas – Honolulu – Tahiti – Christchurch – Sydney – Bali – Colombo – Mombasa – Capetown – Monrovia – Londres.

14 avril 1990 : Le Captain Norman Britton bat le record de la traversée New York – Londres, à bord du G-BOAD en 2 h 54 mn 30 s.

18 avril au 5 mai 1990 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAF. Londres – New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Guam – Hong Kong – New Delhi – Tachkent – Moscou – Saint Petersbourg – Londres.

19 au 20 avril 1990 : Voyage officiel de François Mitterrand pour une rencontre à Key Largo avec George Bush. Paris – Halifax – Miami – Halifax – Paris à bord du F-BVFF.

5 au 8 mai 1990 : Donald Trump et la société Trump Plaza affrètent le F-BTSC pour effectuer la rotation Paris – Nice – Paris – Bangor – Atlanta – New York – Paris.

9 mai 1990 : British Aerospace et Aérospatiale viennent de signer un accord pour étudier la faisabilité du successeur de Concorde. Il est prévu de réaliser une machine pouvant :
transporter de 200 à 300 passagers
faire des étapes de 12 000 km
voler à Mach 2.4

Boeing, Mc Donnell Douglas et Deutsche Airbus rejoindront l’alliance franco-britannique le 19 mai afin de former, pour un an d’études, le groupe des cinq.

13 mai 1990 : La société Divina Barcelona affrète le F-BVFC et permet de réaliser le premier vol direct entre New York et Barcelone.

11 au 15 juin 1990 : Voyage officiel de François Mitterrand dans l’Océan Indien, aux Seychelles, à Maurice, aux Comores et à Madagascar. Paris – Djibouti – Seychelles – Maurice – Moroni – Antananarivo – Djibouti – Paris.

19 juin 1990 : Dernier vol du F-BVFB avant une grande visite. Il sera convoyé le 5 juin 1997 vers l’atelier de peinture d’Orly, reviendra à Roissy le 20 juin 1997 pour reprendre du service le 3 juillet 1997.

9 au 11 juillet 1990 : Voyage officiel de François Mitterrand au Sommet des pays industrialisés de Houston. Paris – Halifax – Houston – Halifax – Paris à bord du F-BVFF.

11 juillet 1990 : Premier vol subsonique de contrôle de sortie de grande visite pour le F-BVFA, un second vol de contrôle, supersonique, aura lieu le lendemain. Du 19 au 27, il stationne à l’atelier de peinture d’Orly et effectuera son premier vol en ligne le 4 août.

26 juillet 1990 : Le vol “papal” d’Henri Ranty.

1er au 3 septembre 1990 : La Préfecture de Nagasaki affrète le F-BVFF pour l’inauguration de l’aéroport de Nagasaki. Paris – Djibouti – Madras – Hong Kong – Nagasaki – Hong Kong – Madras – Djibouti – Le Caire – Paris.

24 septembre 1990 : Voyage officiel de François Mitterrand à New York pour l’assemblée générale de l’ONU. Paris – New York – Paris à bord du F-BTSD.

3 au 4 octobre 1990 : Voyage officiel de François Mitterrand dans les Emirats Arabes Unis et au Royaume d’Arabie Saoudite. Paris – Abu Dhabi – Djeddah – Yanbu – Paris à bord du F-BVFF.

6 octobre 1990 : Convoyage du F-BTSC à l’atelier de peinture d’Orly

16 octobre 1990 : Convoyage du F-BTSC pour Roissy après son passage dans l’atelier de peinture d’Orly

28 octobre au 4 novembre 1990 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAC. Londres – New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Sydney – Bali – Hong Kong – Bangkok – New Delhi – Bombay – Nairobi – Assouan – Rome – Londres.

1er au 4 novembre 1990 : La société GVADC affrète le F-BVFA pour un voyage Paris – Bâle Mulhouse – Santa Maria – Bermudes – Santa Maria – Bâle Mulhouse – Paris. Lors de l’étape Santa Maria – Bermudes, l’équipage constate une dégradation des paramètres moteurs et le GTR1 pompe légèrement lors de l’atterrissage. Un boroscopage est fait grâce à du matériel de l’Us Navy. Malgré l’inadaptation du boroscope à l’Olympus, l’opération montre l’obligation d’un changement de moteur. Un Olympus est embarqué sur le B747 cargo AF 6430 Roissy-Bordeaux-New York, qui est dérouté sur les Bermudes. Après changement du moteur, le F-BVFA redécolle à l’heure pour Santa Maria le 4 novembre.

3 janvier 1991 : Vol AF 001 F-BTSD. Après 1 h 10 mn de vol, l’alarme rouge de baisse de pression d’huile du GTR 2 s’allume. L’alarme est confirmée par l’indicateur de pression. Procédure d’arrêt du GTR et retour à Roissy Cdg.

8 février 1991 : Vol AF 001 F-BTSD. Les volets secondaires du GTR3 ne s’ouvrent pas après le décollage. Vidange de 36 tonnes de carburant et retour à Roissy Cdg. Atterrissage à la masse de 120 tonnes.

24 février 1991 : Convoyage du F-BVFC à l’atelier de peinture d’Orly.

9 mars 1991 : Convoyage du F-BVFC de retour de l’atelier de peinture d’Orly.

14 mars 1991 : Voyage officiel de François Mitterrand qui rencontre George Bush à l’Habitation Clément à la Martinique. Paris – Fort de France – Paris à bord du F-BVFF.

18 avril 1991 : Vol AF 001 F-BTSD. En fin de montée subsonique, au niveau 280, juste avant l’accélération transsonique, rupture de la couche extérieure du pare-brise gauche qui devient étoilé sur toute la surface. Le voyant W/Shield Deici Left Over Heat est allumé. Le commandant de bord décide de faire demi-tour sur Roissy Cdg. Atterrissage à la masse de 121 T après la vidange carburant de 43 T.

24 avril 1991 : Une situation périlleuse au décollage de CDG sur le Sierra Charlie.

14 juin 1991 : Le Groupe des cinq devient le Groupe des dix avec la venue des japonais Mitsubishi, Kawasaki et Fuji, de l’italien Alenia et du russe Tupolev. Le supersonique “Alliance” volera à Mach 2.05, avec 250 à 300 passagers et avec un rayon d’environ 11 000 km.

3 octobre 1991 : Pour célébrer le 1er anniversaire de la réunification allemande, le F-BVFA effectue la liaison Paris – Berlin Schönefeld – Paris.

14 décembre 1991 : Le Concorde F-BVFA transporte la flamme olympique d’Athènes à Paris. La flamme est installée dans une lampe de mineur, et elle est alimentée par un carburant spécial pour éviter tout incident

28 au 30 janvier 1992 : Visite d’Etat de François Mitterrand au Sultanat d’Oman. Paris – Mascate – Paris à bord du F-BTSD.

31 janvier 1992 : Voyage officiel de François Mitterrand à l’ONU. Paris – New York – Paris à bord du F-BTSD

6 mars 1992 : Vol AF 002 F-BVFF. Au cours de l’accélération supersonique, à Mach 1.7, allumage fixe de la poignée coupe-feu GTR2 puis alarme engine O/HEAT du GTR correspondant. Arrêt immédiat du GTR2 et retour sur New York. Vidange de 40 T de carburant puis atterrissage à la masse de 108 T. Le F-BVFF a volé pendant 45 mn avec 3 GTR. Vol renuméroté AF 342 R.

29 mars 1992 – Le vol Paris – New York à bord du F-BTSC est le premier à porter le n° AF 002

30 mars 1992 – Le vol New York – Paris à bord du F-BTSC est le premier à porter le n° AF 001

6 mai 1992 : A l’occasion de l’Exposition “Séville 1992”, la Chambre de Commerce de Grenade affrète le F-BVFC. Paris – Grenade – Paris avec une boucle supersonique à Grenade.

23 mai 1992 : Convoyage du F-BTSD à l’atelier de peinture d’Orly.

7 juin 1992 : Convoyage du F-BTSD de retour de l’atelier de peinture d’Orly.

13 au 14 juin 1992 : Voyage officiel de François Mitterrand à Rio de Janeiro pour la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement. Paris – Dakar – Rio de Janeiro – Dakar – Paris à bord du F-BTSD.

25 au 28 juin 1992 : General Motors Allemagne affrète le F-BTSC pour une rotation Paris – New York – Paris. A New York, le départ du vol est retardé d’environ 1 h 15 à cause du trafic, plus une attente avant décollage. Un roulage au sol d’1 h 12 nécessite un retour bloc pour faire le complément de carburant.

5 au 8 octobre 1992 : Voyage officiel de Monsieur Pierre Beregovoy, Premier Ministre, qui se rend à Libreville pour assister au 17ème sommet des pays qui en commun l’usage du français. Paris – Libreville – Paris à bord du F-BTSD.

11 octobre 1992 : Le F-BTSD est convoyé de Paris à Lisbonne en vue des vols AF 1492.

12 au 13 octobre 1992 : 14ème Tour du Monde, record vers l’ouest avec le F-BTSD (Affrété par Concorde Spirit Tours) à l’occasion du 500ème anniversaire de la traversée de Christophe Colomb : Lisbonne – Saint Domingue – Acapulco – Honolulu – Guam – Bangkok – Bahreïn – Lisbonne. Tous les vols porteront le n° AF 1492.

23 octobre au 10 novembre 1992 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAE. Londres – New York – Dallas – Oakland – Honolulu – Nadi – Sydney – Bali – Hong Kong – Bangkok – New Delhi – Bombay – Nairobi – Louxor – Le Caire – Londres.

25 au 28 novembre 1992 : Voyage officiel de François Mitterrand en Israël et en Jordanie. Paris – Tel Aviv – Amman – Paris à bord du F-BTSD.

26 janvier 1993 : Aéroport de Roissy Charles de Gaulle, le vol régulier AF 002 a quitté le bloc il y a environ 30 minutes et plusieurs passagers, dont le Prince d’Arabie Saoudite et sa suite, tempêtent devant la banque d’enregistrement Concorde. Ils viennent de rater le vol AF 002 vers New York en raison des nombreux embouteillages sur le boulevard Périphérique et l’autoroute A1. Aussitôt les passagers demandent un vol spécial. En moins d’une heure un Concorde de remplacement et son équipage sont prêts. Recette de ce vol spécial AF 4953 du F-BTSC cette opération : 200 000 $. Afin de ne pas stocker d’avions à New York, le F-BVFF rentre à vide (vol 394 V) dès l’arrivée du F-BTSC.

9 mars 1993 : Voyage officiel de François Mitterrand qui rencontre William Clinton à la Maison Blanche. Paris – Washington – Paris à bord du F-BTSD.

8 avril 1993 : Le F-BVFC participe à un vol d’essais du CEV dans le cadre de la certification du système anticollision TCAS II pour le Concorde.

18 avril 1993 : Convoyage du F-BVFA à l’atelier de peinture d’Orly.

2 mai 1993 : Convoyage du F-BVFA de retour de l’atelier de peinture d’Orly.

7 au 9 mai 1993 : Pour fêter son 65ème anniversaire, la station de radio KOH de Reno affrète le F-BVFA. Paris – New York – Reno – Las Vegas – New York – Paris.

30 au 31 mai 1993 : Vol organisé, par Formula Project, afin de permettre aux passagers d’assister aux “500 miles” d’Indianapolis. Paris – Montréal – Indianapolis – Montréal – Paris à bord du F-BVFF.

16 juin 1993 : Le F-BVFC est affrété par TMR pour une rotation Paris – Marseille – Paris

10 au 26 octobre 1993 : 15ème Tour du Monde avec le F-BVFC (Affrété par Kuoni) : Paris – Washington – Las Vegas – Oakland – Honolulu – Papeete – Nouméa – Sydney – Bali – Colombo – Mascate – Bahreïn – Paris.

15 au 19 octobre 1993 : Voyage officiel de François Mitterrand au Sommet de la Francophonie dans l’Île Maurice. Paris – Djeddah – Maurice – Sanaa – Le Caire – Paris Orly à bord du F-BTSD.

1er au 17 novembre 1993 : 16ème Tour du Monde avec le F-BVFA (Affrété par American Express) : Paris – Santa Maria – Antigua – Atlanta – Las Vegas – Honolulu – Guam – Hong Kong – Kuala Lumpur – New Dehli – Bahreïn – Paris.

1er au 19 février 1994 : 17ème Tour du Monde avec le F-BVFA (Affrété par T.M.R.) : Paris – New York – Las Vegas – Honolulu – Papeete – Nouméa – Sydney – Bali – Colombo – Mascate – Le Caire – Paris.

7 février 1994 : Voyage officiel de François Mitterrand qui se rend aux obsèques de Félix Houphouët-Boigny. Valéry Giscard d’Estaing ainsi que Pierre Messmer, Jacques Chirac, Raymond Barre, Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Michel Rocard, Edith Cresson et Edouard Balladur, anciens premiers ministres de la Vème République accompagnent le Chef de l’Etat à bord du F-BTSD.

25 au 28 avril 1994 : Voyage officiel de François Mitterrand en Ouzbékistan. Paris – Tachkent – Paris à bord du F-BTSC.

27 au 31 juillet 1994 : Voyage officiel d’Edouard Balladur qui se rend en Afrique dans le cadre de la préparation du sommet de Biarritz. Paris – Dakar – Abidjan – Libreville – Paris à bord du F-BVFF.

4 au 6 septembre 1994 : Vol affrété par l’Agence Kintetsu dans le cadre de l’inauguration de l’aéroport d’Osaka. Paris – Bahreïn – Bangkok – Osaka – Bangkok – Bahreïn – Rome – Paris à bord du F-BVFC.

10 septembre au 3 octobre 1994 : 18ème Tour du Monde avec le F-BVFF et le F-BVFA pour la dernière étape (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Christchurch – Sydney – Bali – Hong Kong – New Delhi – Bombay – Nairobi – Djeddah – Paris – New York.

5 au 28 octobre 1994 : 19ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Christchurch – Sydney – Bali – Hong Kong – New Delhi – Bombay – Nairobi – Djeddah – Paris – New York.

12 octobre au 4 novembre 1994 : Départ de “The journey of a lifetime” à bord du G-BOAD. Tour du monde affrété par l’agence Intrav. Londres – New York – Oakland – Honolulu – Nadi – Christchurch – Sydney – Bali – Hong Kong – New Delhi – Naïrobi – Djeddah – Paris – New York – Londres.

13 décembre 1994 : Le Concorde 211 F-BVFD est entre les mains des ferrailleurs. Depuis son dernier vol, il était entreposé à Roissy, où il était “cannibalisé” au profit des autres appareils de la flotte Air France. Ce jour de décembre, après avoir été délesté de tous ses équipements, il est livré aux ferrailleurs.

30 décembre 1994 : Réveillon à New York proposé par l’agence TMR Paris – New York – Paris avec le F-BVFF. Retour le 2 janvier.

31 décembre 1994 : Concorde a transporté 53 943 passagers en 1994 avec un taux de remplissage de 61.7 % sur la ligne de New York. Une exploitation pratiquement à l’équilibre, malgré un coût d’entretien élevé (1 heure de vol nécessite 22 heures-homme d’entretien).

10 au 27 janvier 1995 : 20ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par TMR) : Paris – New York – Las Vegas – Honolulu – Papeete – Nouméa – Sydney – Bali – Colombo – Mascate – Le Caire – Paris.

1er au 2 avril 1995 : Air France Lyon met en vente des boucles Concorde en région Rhône Alpes avec le F-BTSD. Paris – Lyon – 2 boucles lyonnaises – Grenoble – 1 boucle grenobloise – Paris.

8 au 9 mai 1995 : Voyage officiel de François Mitterrand qui se rend aux cérémonies du 50ème anniversaire de la capitulation du IIIème Reich du 8 mai 1945. Paris – Berlin Tegel – Moscou – Paris à bord du F-BVFA.

13 au 14 mai 1995 : Après la région lyonnaise, Air France Lyon propose des boucles supersoniques en région nantaise avec le F-BVFF. Paris – Nantes – 4 boucles supersoniques nantaises – Paris.

29 mai 1995 : Le Concorde 001 F-WTSS revient au Musée du Bourget après sa restauration.

11 au 14 juin 1995 : Convoyage du F-BVFA à Nice afin d’effectuer des boucles supersoniques dans le cadre de la Convention Internationale du Rotary International. Paris – Nice – 6 boucles supersoniques – Paris.

8 au 11 juillet 1995 : Air France et la Chambre de Commerce de Martinique invitent le F-BVFC pour l’inauguration du nouvel aéroport du Lamentin. Paris – Santa Maria – Fort de France – 2 boucles supersoniques – New York – Paris.

12 au 17 juillet 1995 : Biarritz est le centre du monde “Concordien”. Paris – Biarritz – Shannon – New York – Biarritz – Paris, le 12 juillet avec le F-BVFC et le 17 juillet avec le F-BVFA.

15 au 16 août 1995 : 21ème Tour du Monde, record vers l’est avec le F-BTSD (Affrété par Concorde Spirit Tours) : New York – Toulouse – Dubaï – Bangkok – Guam – Honolulu – Acapulco – New York. Reportage de Carole Guérand.

9 septembre 1995 : L’aéroport de Genève-Cointrin fête ses 75 ans avec la venue du F-BVFF. Paris – Genève – Boucle au-dessus des Alpes – Paris.

9 septembre au 2 octobre 1995 : 22ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Auckland – Nouméa – Guam – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Djeddah – Londres – New York.

3 au 26 octobre 1995 : 23ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Auckland – Nouméa – Guam – Pékin – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Djeddah – Londres – New York.

3 au 7 décembre 1995 : La réserve de l’équipe professionnelle de football du Paris Saint Germain est invitée, par le Groupe Cadjee, à participer au premier vol charter en Concorde à destination de l’Île de la Réunion : Paris – Djeddah – St Denis de la Réunion – 3 boucles supersoniques – Djeddah – Paris à bord du F-BTSD.

21 au 25 janvier 1996 : Pour fêter les 20 ans du premier vol commercial régulier, TMR affrète le F-BVFF avec André Turcat comme invité d’honneur. Paris – Dakar – Rio de Janeiro – Iguassu – Rio de Janeiro – Dakar – Paris.

7 février 1996 : Le G-BOAD bat le record de vitesse de la traversée entre New York et Londres en 2 h 52 mn 59 s.

14 février 1996 : Le Club Prestige Aéronautique affrète au départ de Roissy, le F-BVFA pour une boucle supersonique de la Saint Valentin.

1er avril 1996 : Concorde change son horaire au départ de New York. En quittant New York à 8 h (heure locale) au lieu de 13 h, il arrivera à Paris à 17 h 45, permettant ainsi de se caler avec les correspondances du hub parisien.

23 mars 1996 : Convoyage du F-BTSD à l’atelier de peinture d’Orly, afin de revêtir les nouvelles couleurs de Pepsi Cola

31 mars au 9 avril 1996 : Pepsi Cola organise une campagne de publicité à l’occasion du changement de couleur de son logo en bleu. Le F-BTSD est peint aux nouvelles couleurs de Pepsi, une peinture spéciale, plus légère et plus facile à décaper. Quand l’avion sort du hangar d’Orly, il est enveloppé dans du papier kraft qui est retiré en bout de piste avant le décollage. Paris Orly – Londres Gatwick – Boucle supersonique – Dublin – Boucle supersonique – Stockholm – Boucle supersonique – Paris CDG – Beyrouth – Dubaï – Boucle supersonique – Djeddah – Le Caire – Milan Linate – Madrid – Boucle supersonique – Paris Orly (pour retrouver ses couleurs originelles à l’atelier de peinture).

21 au 21 avril 1996 : Le F-BVFA réalise des boucles à Lyon (1) et Grenoble (2). Au cours d’une des deux boucles grenobloises, une passagère a offert pour 608 €, un baptême de l’air en Concorde à son chat. Le F-BVFA ayant passé le mur du son au-dessus de la Méditerranée, le chat a pu recevoir son certificat de passage du mur du son.

25 avril 1996 : Après avoir revêtu ses couleurs originelles, le F-BTSD est convoyé à Roissy.

15 juin 1996 : Le G-BOAB rejoint le F-BTSD afin de réaliser des boucles supersoniques lors du Salon du Bourget.

29 au 30 juin 1996 : Opération “souvenir” organisée par le Club Prestige Aéronautique. Pour célébrer les 20 ans de carrière de Concorde chez Air France, le F-BVFC se rend à Toulouse pour effectuer quatre boucles supersoniques.

9 au 30 septembre 1996 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAF. Londres – New York – Dallas – Las Vegas – Kona – Nadi – Christchurch – Sydney – Brisbane – Guam – Pékin – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Naïrobi – Louxor – Londres.

24 septembre 1996 au 17 octobre 1996 : 24ème Tour du Monde avec le F-BTSD (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Guam – Pékin – Hong Kong – New Delhi – Nairobi – Louxor – Londres – New York.

3 au 7 janvier 1997 : Vol organisé par Abdul Cadjee dans le cadre de la tournée du Paris Saint Germain. Paris – Djeddah – Maurice – Saint Denis de la Réunion – Boucle supersonique – Djeddah – Paris.

25 janvier 1997 au 12 février 1997 : 25ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par T.M.R.) : Paris – Bahreïn – Mascate – New Delhi – Bangkok – Bali – Sydney – Auckland – Papeete – Île de Pâques – Foz de Iguazu – Rio – Dakar – Paris.

16 février 1997 au 7 mars 1997 : 26ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par A.S.A.) : Paris – Marseille – Dubaï – Singapour – Bali – Sydney – Nandi – Kona – Acapulco – Bermudes – Paris.

20 mai 1997 : Le vol AF 001 du F-BVFF est baptisé “Vol anniversaire Charles Lindbergh”. Le petit-fils effectue la traversée.

21 mai 1997 : Premier vol supersonique du Tupolev 144 LL – RA 77114

28 et 30 mai 1997 : Le F-BVFB sort de grande visite et effectue 2 vols de contrôle satisfaisants.

5 juin 1997 : Convoyage du F-BVFB à l’atelier de peinture d’Orly.

20 juin 1997 : Convoyage du F-BVFB de retour de l’atelier de peinture d’Orly.

26 et 27 juin 1997 : Affrété par Objectif Insolite, deux Concorde se rendent à Keflavik le F-BTSD et le F-BVFF

27 juin 1997 : Dernier vol de de contrôle du F-BVFB avant une reprise d’activité le 3 juillet.

13 au 14 septembre 1997 : Le F-BVFB part à Stockholm où il effectue 3 boucles supersoniques sur les aéroports de Västerâs et d’Arlanda.

16 septembre 1997 au 9 octobre 1997 : 27ème Tour du Monde avec le F-BVFF (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Guam – Tianjin – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Louxor – Londres – Paris – New York.

9 octobre 1997 au 1er novembre 1997 : 28ème Tour du Monde avec le F-BVFA (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Bali – Hong Kong – Tianjin – Hong Kong – New Delhi – Nairobi – Louxor – Londres – New York.

13 au 15 décembre 1997 : Le F-BTSD à la rencontre du Père Noël. Paris – Londres – Ivalo – Manchester – Paris.

29 décembre 1997 au 3 janvier 1998 : Superlative Travel et Havanatur organisent conjointement la venue du F-BTSC à La Havane. Ce vol sur La Havane précède de quelques mois l’ouverture le la ligne Paris – La Havane par Air France. Paris – Londres – Lisbonne – La Barbade – La Havane – La Barbade – Londres Gatwick – Paris. Le Sierra Charlie, l’avion des records.

11 janvier 1998 au 1er février 1998 : 29ème Tour du Monde avec le F-BVFA (Affrété par A.S.A.) : Paris – New York – Miami – Cayenne – Foz de Iguazu – Santiago – Île de Pâques – Papeete – Nouméa – Bali – Phuket – Bangkok – New Delhi – Dubaï – Rome – Paris.

6 au 24 février 1998 : 30ème Tour du Monde avec le F-BVFB (Affrété par T.M.R.) : Paris – Bahreïn – Mascate – New Delhi – Bangkok – Bali – Sydney – Auckland – Papeete – Île de Pâques – Foz de Iguazu – Rio – Dakar – Paris.

26 février au 2 mars 1998 : L’agence T.M.R. affrète le F-BVFB à l’occasion du Carnaval de Rio. Paris – Dakar – Rio de Janeiro – Dakar – Paris. Prix du billet : 9116 €.

16 mai 1998 : L’agence T.M.R. affrète le F-BVFA pour un vol à destination de Marseille afin de permettre aux passagers d’embarquer sur le paquebot Norway.

30 mai au 1er juin 1998 : Vol spécial Paris – Saint John’s – Paris à bord du F-BVFA.

4 juin 1998 : Le F-BTSC entre en grande visite à Roissy.

15 juillet 1998 : Motorola Affrète le F-BVFC qui se pose sur le 4ème aéroport londonien Londres-Stansted (EGSS).

15 septembre au 8 octobre 1998 : 31ème Tour du Monde avec le F-BVFC (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Guam – Tianjin – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Djeddah – Paris – New York.

8 au 31 octobre 1998 : 32ème Tour du Monde avec le F-BVFB et le F-BVFA pour la dernière étape (Affrété par Intrav) : New York – Dallas – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Guam – Tianjin – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Le Caire – Paris – New York.

10 novembre 1998 : Les passagers du vol AF 002 ont eu droit à 3 décollages. Le F-BVFB est revenu deux fois au bloc, un premier QRF sol pour un problème moteur 37 mn après son départ, un second QRF vol, pour le même problème 1 h 5 mn après son départ. Ils rejoindront New York à bord du F-BTSD à 18 h 03 (heure de Paris).

8 au 27 janvier 1999 : 1er Tour de l’Amérique du Sud avec le F-BTSD (Affrété par T.M.R.) : New York – Cayenne – Rio – Iguassu – Buenos Aires – Ushuaia – Santiago – Île de Pâques – Lima – San José – New York.

29 janvier au 16 février 1999 : 33ème Tour du Monde avec le F-BVFB (Affrété par Intrav) : Paris – Bahreïn – Mascate – New Delhi – Bangkok – Bali – Sydney – Christchurch – Papeete – Île de Pâques – Iguassu – Rio – Dakar – Paris.

2 mars 1999 : Pour le 30ème anniversaire du premier vol de Concorde, le F-BTSD effectue deux boucles supersoniques au départ de Roissy. British Airways préfère fêter l’événement à Toulouse.

14 mars 1999 : Air France ne célèbre cet anniversaire que le 14 mars à Toulouse avec André Turcat comme invité d’honneur à bord du F-BVFC.

5 mai 1999 : Le millionième passager Concorde d’Air France se trouve à bord du F-BTSD pour le vol Paris – New York.

11 août 1999 : Vol permettant l’observation de l‘éclipse à bord du F-BVFC. 8mn et 10 s de bonheur lors d’une boucle à Roissy.

31 août au 2 septembre 1999 : Le F-BTSC effectue 3 vols de contrôle de sortie de grande visite.

15 septembre au 8 octobre 1999 : 34ème Tour du Monde avec le F-BVFC et le F-BTSC pour la dernière étape (Affrété par Intrav) : New York – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Guam – Tianjin – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Le Caire – Paris – New York.

8 au 31 octobre 1999 : 35ème Tour du Monde avec le F-BTSC et le F-BVFB pour la dernière étape (Affrété par Intrav) : New York – Fort Lauderdale – Cayenne – Buenos Aires – Santiago – Île de Pâques – Papeete – Nouméa – Cairns – Bali – Bangkok – Chiang Mai – Mumbaï – Nairobi – Le Caire – Istanbul – Paris – New York.

23 octobre au 14 novembre 1999 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAD. New York – Vancouver – Kona – Nadi – Sydney – Guam – Bangkok – Madras – Naïrobi – Aqaba – Venise – Lisbonne – New York.

1er au 15 décembre 1999 : 2ème Tour de l’Amérique du Sud avec le F-BVFC (Affrété par T.M.R.) : Paris – Santa Maria – La Havane – Saint Domingue – Lima – Île de Pâques – Ushuaia – Buenos Aires – Iguassu – Rio – Dakar – Paris.

18 au 20 décembre 1999 : Le F-BVFC à la rencontre du Père Noël. Paris – Londres – Rovaniémi – Londres – Paris.

24 décembre 1999 au 10 janvier 2000 : 36ème Tour du Monde avec le F-BVFC (Affrété par Intrav) : New York – Las Vegas – Honolulu – Nadi – Sydney – Jakarta – Hong Kong – Bangkok – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Le Caire – Londres – New York.

2 janvier 2000 : C’est le F-BVFF qui effectue le 1er vol Paris CDG – New York JFK du 21ème siècle.

11 février au 3 mars 2000 : Tour du monde British Airways à bord du G-BOAD. Londres – Washington – Marrakech – Lagos – Capetown – Harare – Naïrobi – Aqaba – Le Caire – Lisbonne – Washington – Londres.

18 février au 7 mars 2000 : 37ème Tour du Monde avec le F-BVFC (Affrété par TMR) : Paris – Bahreïn – Mascate – New Delhi – Bangkok – Bali – Darwin – Sydney – Auckland – Papeete – Île de Pâques – Iguassu – Rio – Dakar – Paris.

19 février 2000 : Air Loisirs Services effectue sa 10ème boucle supersonique au départ de Roissy avec le F-BVFA.

20 mars 2000 : Concorde rend visite au Père Noël.

15 mai au 5 juin 2000 : 38ème Tour du Monde avec le F-BVFC (Affrété par TMR) : Paris – New York – Las Vegas – Kona – Papeete – Christchurch – Sydney – Guam – Hong Kong – New Delhi – Mumbai – Nairobi – Le Caire – Paris.

20 juin 2000 : Le F-BVFC est affrété par la société Vivendi à l’occasion de sa fusion avec Seagram. Paris – New York.

24 juin 2000 : A l’occasion du meeting aérien de Hahn, la société Jaspo affrète le F-BTSC. Paris – Hahn – Paris.

14 juillet 2000 : Le F-BTSC effectue un vol spécial à Brest. Paris – Brest – Boucle supersonique – Paris.

25 juillet 2000 : Après avoir effectué la rotation Paris – New York – Paris des 23 et 24 juillet, le F-BTSC est l’avion de réserve. La DM ayant déclaré dans la nuit du 24 au 25, le F-BVFA indisponible pour assurer le vol AF 4590, celui-ci est affecté au F-BTSC. Il décolle à 16 h 42 et s’écrase 2 minutes plus tard sur la commune de Gonesse.

Il était une fois Concorde!

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir régulièrement des nouvelles du "Bel Oiseau Blanc".

EnglishFrenchGermanSpanish