Philippe Girard

C’est en 1950, l’année de mes 15 ans et aussi du brevet, que j’ai passé plusieurs concours d’entrée dans des écoles techniques. J’ai dû choisir entre les écoles Diderot et Dorian à Paris, et l’école d’apprentissage d’Air France. C’est vers le centre de Vilgénis d’Air France que mes parents m’ont orienté.

En août 1953, après trois années d’études, je suis affecté au hangar Super Constellation comme électricien. Durant mon apprentissage, je découvre le vol à voile. Mon premier vol en planeur, de 3 minutes, était le 19 novembre 1950. Ensuite, je fais du vol moteur.

En 1954, je devance l’appel du service militaire et entre dans l’Armée de l’air comme élève pilote de réserve. Je vole sur Stampe et MS472 Vanneau.

Fin 1955, je passe le concours pilote d’Air France (voir l’anecdote « comment je suis devenu pilote à Air France »). En janvier 1956, je commence le premier stage de formation pilote de ligne : théorique jusqu’en juin, puis pratique à l’automne sur Goéland et DC3.

En 1957, j’effectue une période militaire en Algérie sur Broussard MH 1521.

En 1958, je suis qualifié sur Constellation et lâché copilote. Quelques mois après, je vole aussi sur Super-Constellation L 1049. En 1961, je suis copilote sur Caravelle. En janvier 1966, je commence le stage Commandant de bord sur Caravelle. À l’automne de cette même année, j’effectue le stage instructeur. J’ai effectué de l’instruction sur Mystère 20 au groupe de formation pilote jusqu’en 1970. Ensuite, je vole sur B 727 en 1971, toujours instructeur sur cet avion, puis je deviens responsable au groupe formation pilote. En 1978, je vole sur A300 puis en 1984 sur A310. J’ai été chef de subdivision (responsable formation) sur ces Airbus.  

En octobre1987, je commence ma qualification Concorde. En 1992, je suis adjoint au chef de division, puis chef-pilote Concorde de 1993 jusqu’au 31 mars 1995.

En 2001, nous avons quitté la région parisienne pour la province, le Périgord. En 2007, j’ai installé une antenne « Ailes du Sourire » à l’aéroclub du Sarladais à Sarlat Domme : « Faire découvrir la Terre vue du ciel aux personnes défavorisées ». Je continuerai… tant que mes forces me le permettront.

Mes projets ? Fêter les 100 ans d’Air France en 2033 !!  

Après, je verrai …

Philippe Girard

EnglishFrenchGermanSpanish