3 décembre 1967, la première sortie du 001

Par Pierre Grange

En ce 3 décembre 1967, tel le papillon sortant de sa chrysalide, le prototype Concorde 001 s’extrayait lentement du hall d’assemblage de Blagnac où il avait été construit. Il allait s’installer de l’autre côté des pistes dans le vaste hangar de Saint Martin du Touch d’où, une semaine plus tard, il apparaitrait au monde entier dans toute sa splendeur. Ce 11 décembre là, Concorde (avec un e) devenait une réalité tangible.

Mais revenons au 3 décembre et à cette image étonnante d’un Concorde privé de sa pointe avant et cabré à 10° dans la nuit !

Il avait fallu basculer l’avion car … sa dérive ne passait pas sous les portes du hangar ! Une manœuvre délicate qui fut effectuée de nuit, peut-être pour des raisons de discrétion. On peut penser que nez et visière avaient été démontés pour donner toute liberté de manœuvre aux tracteurs et autres élévateurs qui s’affairaient sur le train avant.

Le 27 avril 1967, les portes du hall d’assemblage sont ouvertes et permettent de voir le prototype en cours de construction. On réalise que, sans basculement, la dérive ne passera pas. Sur le sol, un panneau indique : 1er vol 28 février 1968 ! © Airbus Heritage.

Vue de l’arrière de l’appareil juste avant la sortie. Le patin de queue est proche du sol.
Les tuyères arrières ne sont pas encore montées © Airbus Heritage.

Dans un numéro spécial Concorde, paru le 9 décembre 1967, Air et Cosmos publie une photo prise le 29 novembre dans le hall d’assemblage. Le journaliste s’étonne de l’état de la machine à seulement 4 jours de sa sortie.

« Cette image a été prise par notre photographe à Toulouse le 29 novembre, le prototype 001 de Concorde se trouve encore dans le hall d’assemblage de Toulouse-Blagnac et nul visiteur ne pourrait songer que 80 heures plus tard, sera prêt à effectuer sa première sortie. On imagine les prouesses et les efforts qu’ont dû déployer en un temps très court, ingénieurs, techniciens et ouvriers de Sud Aviation pour parvenir à ce premier succès ».
Cf Air & Cosmos N°224 Spécial Concorde du 9 décembre 1967

Le « roll-out » du 11 décembre était programmé de longue date et la procédure de transfert bien maîtrisée mais certains ont dû se faire quelques cheveux blancs en pensant à la hauteur de porte du hall d’assemblage. Cette sortie nocturne fut réussie. Une réussite discrète et méconnue qui, par son professionnalisme en annonçait beaucoup d’autres.

PG

Remerciements à Pascal Chenu et à Philippe Borentin ainsi qu’à Airbus Heritage et à l’Académie de l’Air et de l’Espace
Pour tout savoir sur l’état d’avancement du programme Concorde à cette date, vous pouvez consulter le magazine Air & Cosmos N°224 Spécial Concorde du 9 décembre 1967

Sur cette vue aérienne de l’aérodrome de Blagnac, datant de la fin des années 60,
on distingue le hall d’assemblage de Blagnac et le hangar des essais en vol de Sud Aviation,
situé côté Saint Martin du Touch © AIRitage

EnglishFrenchGermanSpanish