Daniel Casari

Profession OMN

Après avoir suivi des études supérieures en aéronautique à Toulouse, Daniel Casari est admis au sein d’Air France en 1969 pour y suivre une formation d’officier mécanicien navigant (OMN). Durant les deux années suivantes, il suit des cours intensifs sanctionnés par le brevet et la licence d’OMN délivrés par l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC).

Affecté sur Caravelle en 1971, il rejoint le détachement Air France en Lybie en 1973 pour l’exploitation des lignes de la compagnie Lybian Arab Airlines (LAA) et la formation de ses pilotes.

De retour à Paris en 1975, il est qualifié sur le long courrier Boeing 707. En 1982, il est qualifié sur Boeing 747 sur lequel il volera pendant 18 ans.

Le 28 février 2000, Daniel Casari est qualifié sur Concorde, ce qui sera le couronnement d’une longue et passionnante carrière au sein de la compagnie nationale et sur les 5 continents. Le 27 juin 2003, il effectue son dernier vol sur Concorde (vol AF6903) qui ramène le dernier supersonique français à Toulouse, sa terre natale. Il totalise alors 17 000 heures de vol dont 400 sur Concorde.

Lorsque Concorde se pose pour la dernière fois sur le sol toulousain, l’OMN Daniel Casari a presque 58 ans et décide de mettre un point final à sa carrière de navigant.

« Le premier décollage en fonction sur un nouvel avion est toujours un moment formidable, mais le premier vol en fonction sur Caravelle et le premier vol sur Concorde resteront les deux instants les plus émouvants de ma carrière. »

DC

Le 27 juin 2003, l’équipage technique du dernier vol supersonique français devant le Fox Charlie.
De gauche à droite : Eric Tonnot, Henri-Gilles Fournier et Daniel Casari

EnglishFrenchGermanSpanish