Brigitte Kruse

Brigitte est née le 15 mai 1951 à Varel, petite ville du nord de l’Allemagne.

Après des études en Angleterre et en Suisse et une courte carrière de mannequin, elle intègre la compagnie Air France en mai 1977 au désespoir de ses parents qui auraient souhaité qu’elle rejoigne la Lufthansa.

En 1988, Brigitte réalise enfin son rêve, être sélectionnée hôtesse sur Concorde. Pendant ses douze années « supersoniques », elle effectue, grâce à ses connaissances linguistiques, plusieurs vols spéciaux dont un tour du monde et participe activement à de nombreux stages de formation « Concorde » afin de transmettre son excellent « savoir-faire ». Elle totalise 1 976 heures de vol Concorde jusqu’à ce jour funeste du 25 juillet 2000 où elle s’envole sur le bel oiseau blanc… AF 4590.

Elle envisageait de prendre sa retraite dans le Midi de la France, région qu’elle affectionnait particulièrement.

Brigitte a été décorée du titre de Chevalier de la Légion d’honneur, à titre posthume, pour ses vingt-trois ans de service civil et en raison de sa disparition tragique dans l’accomplissement de son devoir.

Brigitte aura vécu son rêve du bel oiseau sans connaître le désespoir de le voir définitivement cloué au sol.

Par son amie Pierrette

La « force du soutien », monument créé par Rolf Kröger. Ironie de l’histoire le sculpteur allemand est, comme Brigitte, natif de Varel. Cette sculpture évoque l’extraordinaire force de la nature. L’humanité s’en inspire, y puisant énergie et soutien. L’acier symbolise les prouesses de la technique et aussi ses limites.

EnglishFrenchGermanSpanish